ASSFAM
ASSFAM

Champs de compétences

Partenaire du service public de l’accueil, acteur de l’intégration dans les dispositifs territoriaux et dans les dispositifs d’insertion sociale et professionnelle, l’ASSFAM est aujourd’hui la seule association de professionnels dotée d’une dimension nationale (elle est présente sur deux régions et sept départements). Grâce à ses équipes pluridisciplinaires, elle réunit des compétences et un savoir-faire quasi unique dans le champ de l’intégration et de l’immigration : spécialiste de la législation relative au droit des étrangers, des populations immigrées et de l’approche interculturelle, elle mêle connaissances pointues et travail sur le terrain. Cette plus-value lui permet de se positionner conjointement sur une approche individuelle et collective et de proposer des réponses adaptées aux besoins, tout autant des personnes immigrées et des acteurs sociaux que des partenaires sollicitant son expertise, notamment par le biais de marchés publics ou des appels à projets.

Nos délégations

Centre de rétention administrative (CRA)

L’ASSFAM intervient en centre de rétention depuis janvier 2010 dans le respect du cadre posé par l’A R 553-14 du CESEDA. Les personnes sont placées afin de mettre en œuvre un éloignement soit vers un pays tiers soit vers des pays de l’union européenne et de l’espace Schengen (via les procédures de remises ou de mise en œuvre du règlement DUBLIN).
Le centre de paris Vincennes est composé de 3 centres de rétention : Vincennes 1 de 119 places depuis le 9 avril 2018, et Vincennes 2A et 2B de 58 places chacun.
Les bureaux de l’ASSFAM se situent dans chaque centre et nos 8 juristes sont présentes du lundi au samedi. Elles sont encadrées par une coordinatrice et une responsable juridique. Nous intervenons sur une mission d’aide à l’exercice effectif des droits et rencontrons dans ce but toutes les personnes placées. Nous les informons des procédures et ce avec l’aide d’interprètes. Nous formons des requêtes lorsque les moyens juridiques nous semblent opérants et lorsque la personne retenue le souhaite. Nous travaillons dans le cadre de cette mission avec le service médical du centre de rétention en cas de personnes qui allèguent de problème de santé.
Cinq associations interviennent dans les centres de rétention administrative avec l’ASSFAM en France Métropolitaine et les Départements ou Régions français d’Outre-Mer (DROM) pour apporter une aide effective à l’exercice des droits des personnes retenues (La Cimade, France terre d’asile, Ordre de Malte France, Forum réfugiés-Cosi, Solidarité Mayotte). Ces associations participent chaque année à la rédaction et la diffusion de leur rapport d’activité commun.


Délégations Ile-de-France

Paris

Le service social spécialisé accompagne, sur prescription des Services sociaux de proximité des XXème, XIXème, XVIIIème et XIème arrondissements de Paris, des personnes migrantes qui rencontrent des difficultés dans leur accès aux droits et/ou au séjour.
L’accès aux droits est l’étape nécessaire d’un parcours d’insertion ou d’intégration réussi.
L’équipe projet et formation participe depuis plus de 5 ans à des projets, dont des projets Européens d’éducation et de formation tout au long de la vie. Ces projets sont basés sur l’innovation, le partage de compétences et de bonnes pratiques en Europe. Cette expérience fait de l’ASSFAM un acteur innovant et pertinent dans le champ de l’éducation et de la formation.

Exemple de projets :
Below 10 : www.below10.eu
Développer des solutions et des méthodes transversales et pluridisciplinaires pour améliorer les compétences dont les écoles et les acteurs de l'éducation informelle ont besoin pour travailler ensemble.
Introduire des méthodes didactiques visant à motiver tous les élèves, y compris les plus défavorisés Elaborer des plans stratégiques locaux à moyen et à long revenir et combattre le DSP.
Santé citoyenneté XXème
Ce projet initié par l’Atelier santé Ville et pas la FAS a été mis en œuvre en partenariat avec l’ARS avec pour objectif de favoriser l’accès aux soins des publics fragilisés fréquentant les structures d’hébergement et d’accueil du XXéme arrondissement de Paris.

Hauts-de-Seine

L’équipe interdépartementale des Hauts-de-Seine est composée d’une déléguée territoriale, d’assistantes de service social, d’une formatrice et d’un ADLI (Agent de Développement Local et d’Intégration) intervenant auprès des migrants âgés.
Dans les Hauts-de-Seine, implantée dans le nord du Département, l’antenne a vocation à mener son activité sur l’ensemble du département.
L’équipe interdépartementale mène différents types d’actions :

  • Information et formation auprès de différents intervenants de l’action sociale sur la question du droit des étrangers. (Assistantes de service social scolaire, associations de femmes relais).
  • Action collective pour un accompagnement vers l’autonomie et la citoyenneté : atelier pour femmes migrantes à Villeneuve-La-Garenne et à Gennevilliers dont l’objectif général est l’accès à l’autonomie et la promotion sociale en favorisant la communication à l’oral et à l’écrit en référence aux différents espaces publics et personnels de la vie quotidienne, notamment sur les thèmes de la santé et de l’appui à la scolarité des enfants.
  • Permanence téléphonique d’information socio-juridique : Bureau de Gennevilliers le jeudi de 9 h 30 à 12 h 30 (01 47 98 20 56)
  • Permanence d’information et d’orientation sur le droit des étrangers conseil, appui et orientation dans les démarches administratives
Centre Socioculturel Yannick Noah - 46, avenue des Grésillons à Asnières - un mercredi tous les 15 j de 9 h 30 à 12 h 30 sur rendez-vous uniquement au 01.41.11.02.22.
Centre Social et Culturel des Fossé-Jean - 11, rue Jules Michelet à Colombes - un vendredi tous les 15 j de 9 h 30 à 12 h 30 sur rendez-vous uniquement au 01. 42.42.86.76.
Point d’Accès au Droit – le Nouveau Monde - 3, mail Marie Curie à Villeneuve-la-Garenne - un mercredi tous les 15 j de 14 h à 17 h sur rendez-vous uniquement au 01 41 47 49 70.

  • Ouverture au public sur rendez-vous
  • Permanence sociale

Seine-Saint-Denis

L’équipe de Seine-Saint-Denis, spécialisée dans l’approche interculturelle, est composée de six personnes : une déléguée territoriale, une secrétaire, deux formatrices et une assistante de service sociale. Elles prennent en charge un public multi-ethnique, majoritairement maghrébin et africain, mais également en provenance d’une quarantaine de pays diversifiés.

L’ASSFAM en Seine-Saint-Denis participe au dispositif d’accueil de l’ANAEM : présence en plate-forme d’accueil, suivi social post plate-forme. Elle collabore également avec l’ANAEM au pré-accueil, destiné à informer les familles ayant déposé une demande de regroupement familial des démarches à entreprendre auprès du Consulat après l’acceptation du dossier par le préfet. L’ASSFAM aide ainsi les requérants à préparer la future arrivée en France du membre de leur famille.
Parallèlement, l’équipe mène également différents types d’actions collectives :
  • Information et sensibilisation auprès des personnels de centres sociaux, des associations de Femmes-relais, des services publics et organismes sociaux, notamment les services sociaux du Conseil général de Seine-Saint-Denis (sur 12 communes du département).
  • Actions de formation auprès de ces mêmes acteurs sociaux ainsi que dans les écoles de service social de l’Ile-de-France.
  • Construction d’une intervention sociale concertée : participation au réseau pour les femmes victimes de violences conjugales à la Plaine Saint-Denis et Aubervilliers, collaboration avec de nombreuses associations de femmes relais, collaboration à une action de sensibilisation des parents pour leur implication active dans la vie scolaire de leurs enfants dans les collèges d’Aulnay-Sous-Bois et Saint-Denis.
  • Actions collectives pour un accompagnement vers l’autonomie et la citoyenneté : insertion dans la CITé par l’Emploi et en Réseau (INCITER, atelier pour femmes migrantes majoritairement maghrébines), actions auprès de personnes âgées migrantes en difficulté principalement menées dans les foyers Adoma et Adef d’Aubervilliers, Epinay-sur-Seine et Stains, ainsi qu’au centre hospitalier René Muret de Sevran, groupe de parole pour les femmes victimes de violences conjugales, sensibilisation des jeunes des collèges et lycées aux questions de nationalité et de discrimination à Aubervilliers, Aulnay-sous-Bois et Saint-Denis.
  • Contribution à la mise en œuvre d’une action culturelle d’échange et de communication : aide à la création d’une association constituée de familles d’Afrique subsaharienne à Aubervilliers.
L’équipe collabore avec de nombreux partenaires : l’OFII à Bobigny, le CLICOSS (Comité de liaison et de coordination des services sociaux), le Conseil général, l’ARS, les consulats étrangers, les municipalités et CUCS d’Aubervilliers, Aulnay-sous-Bois, La Courneuve, Saint-Denis et Sevran, la préfecture et les sous-préfectures, les services de l’emploi, notamment le PLIE d’Aubervilliers, ainsi que les écoles, les hôpitaux et Femmes-relais.
  • Ouverture au public sur rendez-vous.
  • Pas de permanence sociale.

Délégations Auvergne-Rhône-Alpes (AURA)

Isère / Haute-Savoie

Lieux d’intervention : Grenoble, Echirolles, Voiron, Moirans, La Verpillière, Villefontaine, Charvieu, Chavanoz, Vienne, Pont Evêque, Roussillon, Péage de Roussillon, Valence et Annecy.
Dans le cadre de sa mission d’accueil et d’accompagnement à l’intégration des populations migrantes, l’ASSFAM mène des actions diversifiées individuelles ou collectives en fonction des besoins du public et de la réalité territoriale.

  • Permanences sociales spécialisées, sur rendez-vous, sur les deux antennes.
  • Permanences téléphoniques sur Grenoble et Vienne en direction du public et des partenaires.
  • En convention avec l’OFII, présence en plateforme d’accueil, suivi social post plateforme dans le cadre du CAI (Contrat d’Accueil et d’Intégration) sur la Drôme et la Haute-Savoie.
  • Ateliers sociaux linguistiques favorisant l’insertion par l’apprentissage du français dans une dynamique de parcours d’insertion sociale et professionnelle.
  • Modules de prévention santé au sein des ateliers.
  • Permanences d’accès aux droits auprès de migrants âgés, foyer ADOMA.
  • Accompagnement individuel dans le cadre du PRE.
  • Modules d’accompagnement au passage du DILF (Diplôme initial en langue française).
  • Action d’insertion socio-professionnelle auprès d’un public féminin très éloigné de l’emploi sur les villes de Voiron et de Moirans, en partenariat avec « le comité de solidarité » de Voiron et « A toute Vapeur » de Moirans.
  • Modules visant l’insertion professionnelle des femmes primo-arrivantes en recherche d’emploi.
  • Séances d’échange autour des violences faites aux femmes.
  • Séances d’échange autour de la parentalité.
  • Module de prévention des discriminations pour jeunes et adultes.
  • Formation des acteurs : sur demande, l’ASSFAM intervient en collectif auprès des professionnels pour des informations ou des formations relatives au droit des étrangers, à l’approche interculturelle, ainsi que sur la lutte contre les discriminations…
Les principaux partenaires de l’ASSFAM Isère sont : l’ACSE, l’OFII, le Conseil Général, la CAF, la DAIC, le Conseil Régional, les municipalités, les équipes de développement local des territoires CUCS, l’ARS Rhône Alpes, les centres sociaux, les structures concernées par l’insertion sociale et professionnelle ainsi que différentes associations œuvrant dans le domaine de l’insertion et de l’immigration.

Ouverture du bureau :
Du lundi au jeudi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h à 16 h 30.
Le vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h à 15 h 30.

Loire

L’équipe est composée de deux assistantes de service sociale. Elles interviennent actuellement sur Loire sud, à travers différents types d’actions :

  • Accompagnement à la scolarité des enfants primo-arrivants sur la vallée du Gier et la vallée de l’Ondaine
  • Formation des acteurs et appui technique sur les questions migratoires
  • Accompagnement des migrants âgés vers l’accès aux droits
La population étrangère de ce territoire est issue essentiellement d’une migration maghrébine datant de l’après-guerre, plus récemment de la Turquie, de réfugiés politiques en provenance de l’Asie et de l’Afrique et, depuis peu, de personnes ayant fui les conflits des pays de l’Est (Bosnie, Kosovo…).
Le service reçoit le public à partir du Dispositif d’Accueil sur des questions spécifiques à leur statut et leur parcours migratoire afin de les accompagner dans leur installation, notamment pour des problèmes d’insertion professionnelle et de logement et d’adaptation au système scolaire français pour les enfants.
Il mène des actions en direction des personnes âgées migrantes autour des questions de santé et de la lutte contre l’isolement.
L’équipe participe à de nombreuses instances où elle vise à faire prendre en compte les spécificités des populations étrangères : PDAI, COPEC et toutes les instances de droit commun où les thématiques interpellent ses missions (logement, emploi, santé …etc.). Les principaux partenaires de l’ASSFAM dans la Loire sont l’OFII, Saint Etienne Métropole et les villes signataires du Contrat Urbain de Cohésion Sociale, le Conseil Général, la COPEC, le CODERPA, l’Education Nationale.
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12 h et de 13h30 à 17h30.
Accueil téléphonique - Réception sur rendez-vous.

Rhône-Alpes

L’équipe du Rhône est composée d’une déléguée territoriale, une assistante de direction territoriale, et une formatrice.
L’équipe mène différents types d’actions, et plus particulièrement :

  • Des ateliers sociaux à visée linguistique fondés sur la vie quotidienne à Vénissieux ;
  • Des ateliers de sensibilisation aux problématiques de santé et d’accès aux soins ;
  • Des modules visant l’insertion professionnelle des femmes primo-arrivantes, associant animation collective et bilan individuel, et réalisés en partenariat avec les acteurs locaux de l’insertion ;
  • Des permanences en direction des personnes âgées migrantes en vue de favoriser leur accès aux droits et de lutter contre l’isolement ;
  • Des actions de formation sur le droit des étrangers ;
  • Des interventions d’information et de sensibilisation auprès des partenaires locaux et dans des écoles de travailleurs sociaux.
La délégation travaille avec de nombreux partenaires institutionnels : l’OFII, la DDCS (à travers le Plan départemental d’accueil et d’intégration), la DRJSCS (à travers le Programme régional d’insertion des populations immigrées), le Conseil Général, la Préfecture du Rhône, le PLIE ainsi que les mairies et les CUCS des territoires concernés.

Ouverture du bureau : lundi au jeudi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h à 17 h, le vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h à 16 h.